Facebook

Combien sommes-nous en ligne ?

Nous avons 215 invités en ligne

Tag:lynchage

Rodolphe ThomasChez les Thomas, la politique a toujours alimenté des discussions familiales animées « où chacun respectait la parole et les convictions de l'autre », se souvient Rodolphe. C'est avec Force démocrate, créée en 1995 par François Bayrou pour exister au sein de l'UDF, que Rodolphe songe à s'engager.

En 2001, le fils de garagiste, qui a succédé à son père, se lance dans la campagne des municipales à Hérouville-Saint-Clair, fief de la gauche et du maire bâtisseur, François Geindre. À la surprise générale, il est élu et, un an plus tard, devient député. Siège qui lui permet « de frapper aux bonnes portes à Paris et d'être mieux entendu dans les ministères ».

S'il n'est plus député, il est réélu maire d'Hérouville dès le 1er tour en 2008, devient 1er vice président de l'agglo caennaise et conseiller général. Le jeune ambitieux de 47 ans, père de trois enfants, ne s'arrête pas là. Le voici tête de liste du MoDem aux élections régionales. Toujours fidèle à François Bayrou « dans sa traversée du désert ».

Rodolphe Thomas a décliné l'appel d'Hervé Morin en 2007 pour rejoindre le Nouveau centre. « Je lui ai répondu vous lâchez François. Pour le lynchage, ne comptez pas sur moi ».

Lire la suite...  
Powered by Tags for Joomla