Vos candidats pour la Normandie


Le projet économique régional pour la Normandie, selon le centriste Hervé Morin (Journal liberté)

Photo : De gauche à droite: Michel Collin, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Caen, Rodolphe Thomas, maire d'Herouville et Vice président de Caen la mer, tête de liste 14, Hervé Morin, Tête de liste et Sophie Gaugain, co-tête de liste de la droite et du centre dans le Calvados

Candidat (UDI, LR), Hervé Morin, tête de liste aux régionales des 6 et 13 décembre prochains, a présenté, vendredi 16 octobre, les grands axes de son projet économique

« Des études récentes montrent que la Normandie affiche des indicateurs économiques les plus mauvais de toutes les régions de France ». L’ancien ministre (UDI) de la Défense et tête de liste pour les Régionales n’en douterait plus.

Lire la suite...
 

Communiqué au sujet de la hausse de fréquentation des vols de la compagnie HOP

« Je me félicite de la hausse de fréquentation des vols de la compagnie HOP vers Lyon, Nice et la Corse en 2015.

La hausse de fréquentation des passagers qui avoisine les 15 % cette année témoigne de l’attractivité de l’équipement aéroportuaire de Caen la mer qui répond aux besoins de notre territoire et de ses habitants.

Ces bons résultats confortent également la volonté politique de l’agglomération et du Département d’allonger la piste d’ici 3 ans, pour attirer des avions de capacité plus importants, plus modernes et moins bruyants, et contribuer ainsi au développement économique de notre région.

Lire la suite...
 

Tram : Rodolphe Thomas répond à Philippe Duron

Nouveau tramway 2019 Rives de l'Orne CaenVice-président de Caen-la-Mer, en charge des transports et donc du futur remplacement du tram, Rodolphe Thomas réagit aux propos de Phillipe Duron (Ouest-France de samedi 10 octobre), au titre de président de l'Agence de financements des infrastructures de transports de France (AFITF). Ce dernier annonçait qu'un crédit de 3,6 millions d'euros avait été voté par l'État « pour accompagner la maîtrise d'ouvrage de Caen-la-Mer » dans ce projet tramway. « Une annonce qui sent le réchauffé ! » ironise le maire d'Hérouville.

Lire la suite...
 

La première des libertés est la sécurité

PoliceAujourd’hui, de nombreux policiers manifestent leur mécontentement et leur colère dans la rue. C’est le signe d’un vrai malaise que nous ne devons surtout pas ignorer et minimiser. La première des libertés est la sécurité. Nous ne pouvons qu’être reconnaissants aux forces de l’ordre, pour leur engagement et leur implication au quotidien. Ils garantissent aux habitants la tranquillité nécessaire pour le bien-être de leur famille. En plus de faire leur travail, nous leur demandons encore plus de résultats et aussi d’être les garants des valeurs républicaines. La France traverse depuis quelques années une crise économique et a été frappée par des attentats ; une nouvelle fois la police est en première ligne et fait son travail dans des conditions de plus en plus difficiles.

Lire la suite...
 

La Normandie Conquérante par Rodolphe THOMAS (Interview vidéo)

Rodolphe Thomas, Maire d’Hérouville-Saint-Clair et Conseiller Départemental, sera tête de liste pour le Calvados. En vidéo, il nous explique pourquoi il s'engage aux côtés d'Hervé Morin pour faire de notre région réunifiée une ‪#‎NormandieConquerante‬. ‪#‎Morin2015‬

 

Rodolphe Thomas : « Non, je n'ai pas la bougeotte » (Ouest-France)

Cantine, garderie, commerce, élections régionales... Le maire et conseiller départemental fait un tour d'horizon de l'actualité hérouvillaise et normande.


Entretien avec Rodolphe Thomas, maire et conseiller départemental.

Mis à part quelques bancs publics incendiés mi-août, comment s'est passé l'été ?

Oui, il y a un ou deux excités qui n'ont pas encore été attrapés mais l'enquête se poursuit. La saison s'est globalement bien passée avec de nombreuses actions mises en place pour les jeunes et les adultes qui ne partent pas en vacances.

Votre équipe de la majorité a été largement remaniée. Comment ça va, au bout de 18 mois ?

Lire la suite...
 

Communiqué de Rodolphe THOMAS sur le plan de soutien d’urgence à l’élevage français

Le plan de soutien d’urgence à l’élevage français présenté en Conseil des ministres le 22 juillet n’est pas à la hauteur de la crise que rencontre le monde agricole français. C’est un plan hors sol qui ne correspond pas à la réalité des éleveurs.

Les éleveurs français sont en attente d’un véritable Grenelle de l’agriculture qui porte une ambition durable et fédératrice pour assurer l’avenir des filières agricoles françaises.

Les 24 mesures présentées ne répondent pas au déficit de compétitivité à relever pour les filières viande et lait. Si les mesures fiscales et sociales prises par le gouvernement vont soulager temporairement la trésorerie des éleveurs, elles n’apporteront pas en revanche de solutions pérennes à la crise actuelle des filières soumises à une forte concurrence internationale.

Lire la suite...
 


Page 3 sur 77