Le projet économique régional pour la Normandie, selon le centriste Hervé Morin (Journal liberté)

Photo : De gauche à droite: Michel Collin, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Caen, Rodolphe Thomas, maire d'Herouville et Vice président de Caen la mer, tête de liste 14, Hervé Morin, Tête de liste et Sophie Gaugain, co-tête de liste de la droite et du centre dans le Calvados

Candidat (UDI, LR), Hervé Morin, tête de liste aux régionales des 6 et 13 décembre prochains, a présenté, vendredi 16 octobre, les grands axes de son projet économique

« Des études récentes montrent que la Normandie affiche des indicateurs économiques les plus mauvais de toutes les régions de France ». L’ancien ministre (UDI) de la Défense et tête de liste pour les Régionales n’en douterait plus.

Résultat de la mauvaise gouvernance  de la gauche au pouvoir. Aussi, tout son programme politique va t-il s’articuler autour de deux idées fortes: « donner du travail aux Normands et mieux accompagner les entreprises et les porteurs de projets » toutes activités sectorielles confondues.

 

Une page blanche

L’étude montre que « nous devons réveiller la Normandie, profiter de la réunification qui est un vrai choc pour mettre en place une politique nouvelle » souligne l’élu de l’Eure, entouré de jeunes chefs d’entreprises et des autres têtes de liste départementales (Rodolphe Thomas et Sophie Gaugain dans le Calvados, Bertrand Deniau de l’Orne, David Margueritte dans la Manche et Françoise Guégot de Seine Maritime). « C’est une page blanche que nous devons remplir ».

Création d’une agence de  développement.

Ce fonds serait doté d’un capital de 100 millions d’euros pour soutenir  l’investissement, l’innovation et l’exportation pour toutes les entreprises (TPE,PME,ETI). L’agence pourra également intervenir en fonds propres.

Création d’un guichet unique.

Une agence chargée ayant mission de devenir la seule porte d’entrée pour les entreprises qui s’implantent sur le territoire.

Donner la priorité aux entreprises normandes.

En utilisant toutes les possibilités offertes par le code des marchés (sic).

Création d’une bourse régionale

Objectif draîner l’épargne des Normands vers les entreprises. Probablement s’agirait-il d’une bourse du second marché.

Objectifs portuaires

Hervé Morin veut faire de la « Normandie le port de la France » en finançant les investissements nécessaires du Havre, Rouen, Cherbourg, Caen-Ouistreham, Granville… « En leur assurant également la desserte fret indispensable à leur développement ».

Relancer le BTP.

Le projet passe par la « mise en place d’un programme d’écohabitat » de grande ampleur, insiste Hervé Morin. Programme dédié aux villes de la reconstruction, aux communes rurales,et aux lycées.

Développement des tourismes

Qu’il soit d’affaires ou culturel, mémoriel ou industriel, qu’il s’agisse de séjours verts et /ou nautiques, l’objectf affiché est de faire de la Normandie la première destination en France.

 

Hervé Morin signe ainsi le projet de « la renaissance  d’une culture normande ». Une culture totale.