Modification du Versement Transport : le gouvernement généreux avec l'argent des autres…

Le mardi 9 juin, le Premier ministre a annoncé un important volet de mesures en faveur des très petites entreprises (TPE) et des petites et moyennes entreprises (PME). L'une de ces mesures consiste à remonter le seuil de perception du versement transport de 9 à 11 salariés.
Bien qu'elle puisse apparaître intéressante en matière de création d'emploi pour les TPE, cette décision va mettre à mal la principale source de financement des transports publics.

L'ensemble des associations d'élus estiment que ce relèvement du seuil fera perdre plus de 500 millions d'euros sur les 7 milliards que rapporte chaque année le versement transport aux collectivités locales.

Pour la Communauté d’agglomération de Caen la mer, cette mesure représenterait un manque à gagner annuel estimé à plus d' 1 million d'euros.

Il est inquiétant de constater qu'une fois encore le gouvernement est très généreux avec l'argent des autres…

En effet, le Premier ministre annonce des mesures d'allègement fiscal en reportant l'effort financier non pas sur le budget de l'Etat mais sur celui déjà très fragile des collectivités locales.

Alors que la loi sur la transition énergétique vient d'être adoptée et à quelques semaines de la conférence sur le climat, ce geste apparaît comme un très mauvais signe environnemental envoyé par le gouvernement.

Faire 500 millions d'euros d'économie sur le versement transport, c'est tout simplement priver de nombreuses autorités organisatrices de transport d'investir dans des modes de transport moins polluants.

Rodolphe THOMAS
1er vice-président Caen la mer en charge des transports et des infrastructures