Réaction après le vote des socialistes bas-normands pour Rouen, capitale Régionale

Comment pouvons-nous réussir la réunification sans débat et sans réellement impliquer les élus locaux Normands, les acteurs économiques et associatifs et bien sûr les habitants ? La question de la méthode est aussi importante que celle du fond. Aujourd’hui encore, rien n’est arrêté du côté de l’Etat sur les futures compétences des Régions, sur leur caractère exclusif ou non.
Dans leurs programmes, les futurs candidats devront proposer aux électeurs une nouvelle organisation territoriale clairement identifiée pour la Normandie. La question de la capitale Normande fait débat et cela est normal. Espérons seulement que tout ne soit pas déjà décidé dans des bureaux ministériels à Paris.

Que penser des mots du Maire de Rouen Yvon Robert : "il n’y a pas de débat, pas de match. La capitale est Rouen, c’est évident. C’est l’agglomération la plus importante de la région. C’est comme si on lançait un match entre Lyon et Grenoble".

Que penser de l’ancien positionnement du Président de Haute Normandie ? Nicolas Mayer-Rossignol avait  lancé lui l’idée d’une région Normandie-Picardie avec le souhait d’imposer Rouen en capitale, ville où il est depuis peu conseiller municipal.

Que penser du rapport du CESER de Haute-Normandie ? Clairement, il demande l’installation de la Préfecture de Région et du Conseil régional à Rouen.

Y-a-t-il encore vraiment débat ?

Après s’être effacé comme tête de liste régionale PS devant son homologue haut-normand, Laurent Beauvais vient une nouvelle fois de capituler en sacrifiant Caen.

Le Conseil régional de Basse-Normandie vient de voter pour Rouen comme capitale provisoire mais les socialistes ont surtout refusé la proposition de Philippe Augier qui demandait «Si Rouen devenait chef-lieu définitif, que le siège du Conseil régional de Normandie soit localisé à Caen ».

La déception des Bas-Normands est grande et ce vote est perçu comme une nouvelle trahison.

Je n’ai aucune confiance dans les élus socialistes pour trancher la question de la capitale.

Pour obtenir un équilibre entre les villes normandes et le Conseil régional à Caen, il n’y a qu’une seule solution, l’alternance à la Région et ce sont les Normands qui décideront pour une fois, et ce lors des prochaines élections.  


Rodolphe THOMAS

Maire d’Hérouville Saint-Clair
Conseiller départemental du Calvados