Communiqué de Rodolphe THOMAS sur les transports ferroviaires

Selon des informations révélées dernièrement dans la presse, la SNCF préconiserait la suppression de plus de la moitié des lignes Intercités sur le territoire national. Il serait donc envisagé de réduire voire de supprimer une partie de l’offre de transports ferroviaires dans notre région.

Ces informations ne viennent que renforcer l'inquiétude  des milliers d'usagers qui subissent chaque jour les dysfonctionnements sur les lignes Intercités malgré les promesses d'amélioration récurrentes de la part de la Région et de la SNCF.


En effet, quel crédit devons-nous accorder aux annonces du directeur de la SNCF, le 3 avril 2015, qui faisait état d'un plan d’investissement dans des travaux à hauteur de 375 millions d’euros jusqu’en 2020?
Une autre source d'inquiétude apparait aussi pour les élus locaux en effet, il semble que le Gouvernement aurait pour objectif de transférer certaines des  liaisons Intercités vers les Trains Express Régionaux financés en grande partie par les Régions.

Ce transfert arriverait comme un nouveau cadeau empoisonné de la part de l'Etat alors que les collectivités locales subissent déjà une baisse sans précédent de leurs dotations.

Les Régions sont dans l'incapacité d'assumer cette nouvelle charge malgré l'annonce d'une nouvelle  dotation de la part de l'Etat qui, nous en avons déjà l'amère expérience, sera loin de couvrir toutes les dépenses et les augmentations de coûts réels d’exploitation de ces lignes Intercités dans les années à venir.

Décidément cette semaine aura été marquée par deux informations difficiles pour la Basse-Normandie : le choix présumé de Rouen pour le futur Conseil régional de la Normandie réunifiée et l'annonce de coupes sombres dans l'offre de transports ferroviaires.

Après s'être désinvesti depuis des années sur les infrastructures routières, après avoir voulu sacrifier l'aéroport de Caen-Carpiquet, aujourd'hui c'est notre desserte ferroviaire qui est clairement menacée. Il serait urgent que Laurent Beauvais, encore Président de la région bas normande pour quelques mois, s'exprime sur ces sujets  fondamentaux pour l'avenir de notre territoire.



Rodolphe THOMAS
Maire d’Hérouville Saint-Clair
Vice-président de l'agglomération Caen la mer
en charge des transports et des infrastructures