Rodolphe THOMAS approuve le vote de l’assemblée nationale pour une seule Normandie

Rodolphe THOMAS approuve le vote de l’assemblée nationale pour une seule Normandie qui impose dès à présent de bâtir un grand projet régional.

« Le vote de l’assemblée, entérinant la proposition d’une seule Normandie, est un bel acquis et le point de départ d’un long processus d’organisation territoriale. C’est par le développement économique, la formation, l’équilibre des bassins d’emplois, le rééquilibrage des infrastructures et dans ses domaines d’excellence que la Normandie pourra peser face aux autres Régions, tant au niveau national qu’européen.

Aujourd’hui, nous ne pouvons qu’approuver ce vote, tout en mesurant le travail immense à accomplir pour les Normands. Le grand projet pour la Normandie est une chance pour tous ses habitants mais tout reste à bâtir, avec une répartition juste et équilibrée des fonctions et des compétences entre les deux capitales régionales actuelles.

 

Néanmoins, force est de constater que ce bel acquis a été obtenu dans la précipitation et que bien des points demeurent en attente de précision. En effet, rien n’est encore arrêté du côté de l’Etat sur les futures compétences des Régions, sur leur caractère exclusif ou non, alors que cette question aurait dû précéder la réforme territoriale. Rien également sur la réforme de l’Etat et son positionnement vis-à-vis des collectivités locales alors que cette réforme constitue une des plus grandes sources d’économies et de simplification.

Pour la réussite de notre nouvelle Région, il est nécessaire d’obtenir l’adhésion des habitants et des acteurs économiques qui ne se fera qu’à partir d’un grand projet régional, à bâtir dès à présent. La perspective de la fusion n’a pas accéléré les procédures préparatoires du projet de la Ligne Nouvelle Paris-Normandie (LNPN) qui a pris du retard mais semble désormais en bonne voie. Ce projet, à même d’irriguer l’ensemble de la Normandie, constitue aussi la condition d’un développement harmonieux et participera à l’équilibre des bassins de vie et d’emplois.

Il est dommage que le gouvernement ait engagé la réforme territoriale à l’envers, en toute précipitation, accentuant le climat d’anxiété actuel. Pour autant, il n’est jamais trop tard pour bien faire et c’est à nous de transformer la Normandie en une région solidaire et performante. »

 

Rodolphe THOMAS

Maire d’Hérouville Saint-Clair

Conseiller général du Calvados