Le président de Région, Laurent Beauvais, bat la mesure à contretemps pour défendre le festival Beauregard

Comme en 2014, le Conseil régional de Haute-Normandie produira 4 jours de concerts gratuits, au mépris du festival Beauregard qui aura lieu aux mêmes dates début juillet 2015. Cette reconduction est une ineptie politique qui augure mal des conditions de la réunification normande.

Il est scandaleux que Laurent Beauvais, président de la région de Basse-Normandie ne prenne pas la mesure de cette décision hégémonique prise par son collègue de Haute-Normandie auquel il semble totalement inféodé. Pourtant, nous pouvons être fiers du festival Beauregard, de sa qualité de programmation, d’organisation, des retombées économiques qu’un tel évènement apporte sur notre territoire. Il est de notre intérêt à tous de le défendre. Avec un autofinancement  à 94%, chaque année est pour l’équipe du festival un véritable challenge.

 

Combien de temps le festival Beauregard pourra-t-il se maintenir face à la Région de Haute-Normandie qui finance à 100 % (soit près d’un million d’euros de fonds publics) leur évènement à Rouen? Une collectivité locale n’a pas pour rôle de fragiliser une initiative privée !

Par cette décision, les deux présidents de Région méprisent le public normand qui doit choisir entre deux événements musicaux importants le même week-end alors qu’il pourrait profiter des deux, s’ils étaient à des dates différentes. Ils méprisent aussi  les entreprises du spectacle et les intermittents de la région. Certains prestataires doivent ainsi louer du matériel à l’extérieur pour répondre aux deux organisations. Les intermittents doivent eux aussi choisir plutôt que de profiter de ces deux manifestations.

Alors que Laurent Beauvais bat la campagne  pour expliquer la réunification  de la Normandie au 1er janvier 2016, il est totalement à contre temps pour défendre nos dossiers régionaux. Il va à l’encontre d’une Normandie solidaire qui n’a pas pour vocation de déshabiller le bas pour habiller le haut ; mais de mutualiser tous nos atouts sur les 5 départements.

Le festival Beauregard est un atout culturel et économique remarquable, fragilisé par deux politiques régionales qui ne sont pas à l’unisson…

Rodolphe THOMAS
Maire d’Hérouville Saint-Clair
Conseiller général du Calvados